Compte-rendu du projet « Zéro-Gaspi » – Plogging

Dans le cadre du cours de biologie, l’ensemble des élèves de 6e secondaire ont été amenés à réaliser des projets écologiques. Cette initiative des professeurs fut très bien accueillie par les élèves étant donné l’engouement actuel des jeunes pour le climat.

En ce qui nous concerne, nous avons eu l’idée de réaliser un plogging. Autrement dit, un jogging et une marche avec ramassage des déchets. C’est pourquoi nous avions lancé toutes les démarches dès le mois d’octobre 2018. De cette façon, toutes les étapes par lesquelles nous devions passer s’exécutèrent progressivement. En effet, de nombreux rapports de projet ainsi que de nombreux mails furent rédigés tout au long de l’avancée de notre événement.

Conception de l’organisation générale, démarches administratives, création des différents parcours, contacts avec la commune et les forces de l’ordre, décrochage de sponsors, … Tant de phases par lesquelles nous sommes passés avant de voir aboutir notre projet !

Notons aussi que nous nous sommes inscrits au Prix Environnemental de la province de Liège dans l’espoir d’exposer notre entreprise à un plus grand spectre de personnes.

Voici un extrait de notre fiche de candidature :

Point de vue environnemental et durable

      Notre projet touche à l’environnement car il consiste à lutter contre la pollution en récoltant les déchets qui encombrent la ville et les villages voisins. L’objectif étant bien entendu de nettoyer la nature des immondices d’origine humaines. Nous tenonségalement comptedu développement durable puisque l’un des objectifs de ce projet est de sensibiliser les jeunes (dans ce cas-ci les élèves du Collège Sainte-Croix et Notre-Dame de Hannut) à ramasser les déchets même s’il ne s’agit pas des leurs (au moment présent et à continuer ce geste à l’avenir). De plus, les déchets collectés seront ensuite triés dans les poubelles respectives.

     L’originalité de ce projet est que nous proposons une activité qui allie à la fois jogging et récolte de déchets. Cela n’est pas encore très connu en Belgique (en tout cas, dans notre commune d’Hannut). Cette activité est d’autant plus intéressante étant donné qu’il ne s’agit plus seulement de courir mais également de faire une bonne action envers la planète.  C’est du win-win !  […]

En ce qui concerne les perspectives de développement futur, il s’agit ici de la première édition des projets ”Zéro-gaspi”.Nous espérons donc que les années suivantes, qui seront, elles aussi, amenées à réaliser ce type de projet, auront la possibilité de poursuivre les projets réalisés les années précédentes, et donc, de donner suite à ce plogging ou encore d’ouvrir des portes à des projets encore plus grands qui pourraient, eux-aussi, avoir un plus gros impact sur la protection de l’environnement et sur le développement durable. […]

Transposable pour tous et communication

Le plogging, que nous avons réalisé ce 30 mai 2019, permet de sensibiliser les élèves de 3e, 4e, 5e et 6e rénovées à la quantité de déchets que nous pouvons retrouver dans nos rues. Cette organisation permet de les confronter directement aux faits et les faire réfléchir à ne plus jeter leurs ordures dans nos villes/villages la prochaine fois qu’ils le voudront. En effet, ils se rappelleront tous de ces 3 heures où ils ont œuvré pour le bien de la planète. Si d’autres courses pareilles à la nôtre voyaient le jour à travers notre pays ainsi qu’à travers le monde entier, le problème de la propreté dans nos villes/villages serait bien moindre.

De telles courses pourront égalementêtre transposables à d’autres publics. Pour les plus jeunes, les parcours peuvent être raccourcis et agrémentés par diverses animations tout en les sensibilisant à la cause. Pour des élèves plus âgés, nous pouvons pousser le challenge plus loin, en installant une réelle compétition avec des plus gros lots à la clef, cela permettrait de motiver les élèves à leur maximum et par conséquent, ramasser plus de déchets sur une plus grande distance.

Impact sur la lutte du réchauffement climatique

L’impact de notre course pourrait toucher les élèves participants dans leurs décisions futures comme par exemple, acheter des produits avec moins d’emballage => cela réduirait leur consommation de déchets ainsi le tout le CO2 que ceux-ci dégagent durant leur fabrication et destruction.

 

Ceci étant, nous allons à présent vous décrire le déroulement de cette belle après-midi…

A 13h40, l’ensemble des élèves de rhétos qui s’étaient engagés à encadrer l’activité s’était réuni dans la cours de récréation afin de recevoir les instructions de notre « chef des opérations ». Ce dernier, un peu stressé par l’organisation de jour, se chargea de répartir le travail entre les différents groupes d’action. Tous les aidants avaient reçu leur attribution quelques jours plus tôt afin de gagner du temps ce 30 avril.. Ainsi, les postes suivants apparurent progressivement dans la cour :

  • Les signaleurs: 70 rhétos déployés dans le but d’assumer cette grande responsabilité. Un agent de police était d’ailleurs venu briefer ces élèves la semaine précédent l’événement. Une fois équipés (vareuse fluo + plaquette C3 + brassard officiel), les signaleurs furent droppés à leur emplacement attitré par des professeurs. Certains élèves en possession de leur permis et de leur voiture participèrent également au dispatching de leurs camarades.
  • Les distributeurs des dossards et des kits de plogging: Ces élèves se sont chargés de distribués les dossards aux participants (dossards sous forme de bracelets afin d’agir dans une optique écologique dans ce domaine aussi) ainsi que leur kit de plogging. Ce dernier était composé de gants, de sacs poubelles ou PMC ainsi que de sacs à dos spécifiques pour certains.
  • Les responsables « ravitaillement »: Nous avions des carottes bio ainsi qu’une dizaine de bidons d’eau (contenance 20l chacun) pour assurer les ravitaillements. (1 sur les 10km et 1 à l’arrivée). A notre grande surprise, nos 20kg de carottes ont été consommés dans leur entièreté.
  • Les responsables « encodage des résultats »: 6 élèves munis de leur ordinateur afin d’encoder directement les résultats.
  • Le groupe de pesée: Quelques élèves en charge de peser les déchets ramenés par les coureurs afin que nous puissions déduire des minutes bonus sur les temps de course. Nous avions mis en place un système de 100g pour 1 minute en moins.
  • Le groupe « tri des déchets »: Autre groupe d’élèves qui se sont assurés que tous les déchets récoltés soient triés de façon réglementaire.
  • Les responsables « marche »: Une quinzaine de rhétos ont aidé à encadre les 4 marches prévues. Ils ont encadré des groupe de 100 à 120 élèves de 3e à 6e.
  • Divers: D’autres élèves se chargeaient de tâches annexes comme la gestion des vestiaires de gym, la mise en place d’une consigne, deux photographes, …

 

Au final, cette demi-journée s’est avérée être une vraie réussite ! Les coureurs (environ 300/350 sur les 800 participants) ont ramené l’équivalent d’un peu plus de 71kg de déchets. Les marcheurs ont, quant à eux, ramené des dizaines de sacs remplis eux aussi !

Notez qu’un événement Facebook avait été créé quelques jours avant la manifestation afin de communiquer toute une série d’informations pratiques aux élèves. Les photos prises par nos 2 photographes y ont également été publiées, de même que les résultats ! Rappelons aussi la mise en œuvre d’un site internet « d’éco-conseils » fondés par un autre groupe de rhétos. Ils y ont également fait la promotion de notre projet. Lien : https://ecosmart1.webnode.fr/evenements/

Enfin, nous tenions à remercier l’ensemble des personnes ayant contribué à la concrétisation de cette manifestation ainsi que l’ensemble des participants ! Nous n’aurions pas pu avoir une meilleure récompense que de contempler l’aboutissement d’un projet que nous menons depuis des mois…

En vous remerciant,

  1. Lefèvre, Z. Termote, J. Mathieu, R.Michel et A. Vilret

 

LIEN PHOTO